26 septembre, Journée européenne des langues

"Qui ne connaît pas de langues étrangères ne connaît pas la sienne"
Johann Wolfgang von Goethe

Bon nombre d'Européens pensent que le monolinguisme est la condition naturelle chez l'homme. Or, plus de la moitié de la population mondiale est bilingue, à un certain degré, et un grand nombre d'individus sont plurilingues. Le monolinguisme est donc loin d'être la "norme". De plus en plus, la diversité des langues et des cultures est considérée comme une richesse. Chaque langue a sa façon de voir le monde et est le produit d'une histoire propre. Toutes les langues ont leur identité et leur valeur.
Les langues et les cultures sont vivantes et évoluent donc sans cesse. Les gens s'influencent les uns les autres par leur façon de parler et d'écrire. Les nouveaux médias, comme internet, offrent aux langues de nouvelles possibilités de développement.

La Journée européenne des langues est une journée de célébration de cette diversité linguistique, l'occasion de fêter les nombreuses langues parlées et la richesse culturelle qu'elles engendrent. Elle vise à
- attirer l'attention du public sur l'importance de l'apprentissage des langues et diversifier l'éventail des langues apprises afin de développer le multilinguisme et la compréhension interculturelle;
- promouvoir la richesse linguistique et la diversité culturelle de l'Europe;
- encourager l'apprentissage des langues tout au long de la vie en milieu scolaire et extra scolaire.